By :
Comment : Off

Etudes et enquêtes

 Exemple de quelques études réalisées par l’asbl NGE…

                
 1. Initiatives pour le transport des PMR en province de Luxembourg

La dernière étude réalisée à été effectuée à la demande de la cellule provinciale de mobilité. il a été demandé à l’asbl NGE de réaliser un recensement complet des initiatives locales ou au niveau provincial afin de pouvoir disposer d’un état des lieux de l’offre de transport PMR  sur le territoire des 44 communes de la province de Luxembourg.

Cet état des lieux commenté prend la forme d’un inventaire des actions, initiatives et organismes actifs dans secteur du déplacement, de la mobilité et du transport des personnes à mobilité réduite en province de Luxembourg.

  • En premier lieu, nous abordons la question de la définition de la personne à mobilité réduite pour s’entendre sur ce concept et ce terme.
  • Ensuite, nous énonçons succinctement les buts de ce répertoire et de cette étude.
  • Par la suite, nous décrivons brièvement la manière qui nous a permis d’inventorier les initiatives et les institutions s’occupant du transport des personnes à mobilité réduite.
  • Nous poursuivons par une analyse succincte de cet inventaire.
  • Après, nous émettons quelques suggestions pour améliorer et compléter l’offre de mobilité et de transport pour les personnes à mobilité réduire.
  • Enfin, nous concluons sous la forme d’une étude AFOM (Atouts, Faiblesses, Opportunités et Menaces) qui caractérise la mobilité des PMR.

 

N’hésitez pas à consulter l’étude ci-joint:

2. Epiceries sociales- Etat des lieux en province de Luxembourg

Le contexte économique fait que de plus en plus de personnes ont recours à l’aide alimentaire en Belgique. La province de Luxembourg n’est pas épargnée et elle doit trouver des réponses aux demandes d’aide sans cesse croissantes. Nous pouvons identifier 3 formes d’aide alimentaire qui sont les colis alimentaires, les restaurants sociaux et les épiceries sociales.

1. Les colis alimentaires

Existant depuis très longtemps, les colis alimentaires sont généralement distribués par des associations caritatives.

2. Les restaurants sociaux

Les restaurants sociaux, comme les « Restos du cœur » sensibilisent la population et favorisent la création de liens sociaux.

3. Les épiceries sociales

Depuis quelques années, une nouvelle forme d’aide alimentaire est apparue, ce sont les épiceries sociales. Ce type d’aide alimentaire est généralement porté par des associations qui font de l’action sociale leur philosophie et où les personnes sont actrices de leur vie. Elles peuvent choisir leurs produits, dont la présentation ressemble à un magasin avec ses rayons, sa caisse et le fait de payer ses produits.

Pour en savoir plus sur les épiceries sociales, vous pouvez consulter l’état des lieux ci-joint:

 

3. Les enjeux logistiques de l’aide alimentaire en province de Luxembourg

En 2012, l’asbl NGE a été mandaté, par l’Institution Provinciale, afin de trouver une solution à l’arrêt des activités de l’asbl « Génération Solidaire ». Plusieurs rapports précédents ont permis de dresser une cartographie des acteurs de l’aide alimentaire et de mettre en avant  les difficultés actuelles auxquelles elle est confrontée.

 En effet, parallèlement à l’arrêt de Génération Solidaire, l’aide alimentaire doit faire face à 2 autres difficultés majeures. Premièrement, une diminution de l’aide européenne est annoncée pour fin 2013. Deuxièmement, les casernes militaires qui stockaient les denrées alimentaires destinées aux CPAS ont fermées.

Dans cette optique, le CPAS étant un des acteurs majeur de l’aide alimentaire, il était opportun de pouvoir les rencontrer afin de proposer une alternative aux difficultés rencontrées. Une enquête a donc été menée auprès des 44 CPAS de la province dans le but de connaître leurs difficultés et besoins. L’objectif étant de trouver et de proposer une solution commune pour les associations caritatives de la Province ainsi que pour les CPAS.

La première partie de ce rapport dresse un récapitulatif de l’aide alimentaire, des acteurs de l’approvisionnement et de la distribution ainsi que les difficultés auxquelles l’aide alimentaire en Belgique est confrontée.

Dans la seconde partie, Il sera ensuite décrit l’aide alimentaire en province de Luxembourg et les résultats de l’enquête effectuée auprès des CPAS.

Dans la troisième partie, est décrit un projet de « création d’une plate-forme alimentaire durable en province de Luxembourg »  déposé au SPP Intégration Sociale et qui a été établit suite aux différentes informations récoltées auprès des acteurs de l’aide alimentaire de notre province.

N’hésitez pas à consulter cette étude :